Professeur assassiné: hommages et marche blanche à Conflans-Sainte Honorine

La journée de mardi a été rythmée par des hommages au professeur d’histoire-géographie, dont la mort a soulevé une vive émotion.

À Conflans-Sainte-Honorine, une marche blanche a réuni en fin de journée des milliers de personnes venues saluer la mémoire de M. Paty et dire non à la « barbarie ».

« On est là pour défendre la liberté d’expression en soutien à l’équipe enseignante, en protestation contre tous ces actes de barbarie », a expliqué à l’AFP Mehdi, 39 ans, habitant de Conflans venu avec sa fille de 11 ans.

Nathalie Allemand, 50 ans, est venue accompagnée de son fils, dont Samuel Paty était le professeur principal : « C’était important de venir avec mon fils pour qu’il digère. Il est choqué, il n’a pas pleuré ».

Plus tôt à l’Assemblée, le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a annoncé que Samuel Paty serait décoré de la Légion d’honneur et que son fils de 5 ans serait « pupille de la nation ».

Réunis sur les marches du Palais Bourbon, l’ensemble des députés, ceints de leur écharpe tricolore et masque anti-Covid sur le visage, ont observé en début d’après-midi une minute de silence en sa mémoire.

Hommage plus discret, Brigitte Macron a écrit une lettre révélée par le Parisien dans laquelle elle salue le travail des enseignants.

« Aujourd’hui avec vous, nous sommes tous profs », écrit l’épouse du chef de l’État, elle-même ancienne enseignante. « Être prof (…) c’est transmettre et anticiper (…) C’est entrer dans une classe et s’y sentir à sa juste place (…) C’est développer l’esprit critique (des élèves) pour les rendre libres », poursuit-elle.

En pleine vague d’hommages au professeur Samuel Paty, l’exécutif a continué mardi de durcir le ton contre l’islamisme et la haine sur les réseaux sociaux, quatre jours après l’attentat dont les enquêteurs tentent toujours de préciser les circonstances.

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous