Accueil Société

Jean-Marie Le Gall: «Il faut prendre au sérieux la revendication religieuse»

Pour l’historien français Jean-Marie Le Gall, dans les actes terroristes, la dimension religieuse est sous-estimée au profit d’explications sociologisantes. Plutôt que de parler de « radicalisé », il préfère pour sa part le mot « converti »…

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 5 min

Et si, en dernière analyse, la rationalité du terrorisme indigène était de nature religieuse autant – sinon davantage – que sociale ? Après le temps de la stupeur et du deuil, celui du questionnement sur la nature du mal s’impose avec d’autant plus d’acuité qu’il conditionnera inévitablement le troisième temps de la séquence tragique que nous traversons : celui de l’action. Car, comme l’ont écrit les historiens Denis Crouzet et Jean-Marie Le Gall dans un livre salutaire publié l’an dernier sur le sujet, Au péril des guerres de Religions (PUF), « l’action suppose le discernement pour identifier les problèmes, lever les ambiguïtés et éviter les généralités ou les amalgames ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs