Salles de ventes: le temps des coups de cœur

Pieter Oyens, «
Un amateur
», 1878 (extrait).
Pieter Oyens, « Un amateur », 1878 (extrait). - Dordrechts Museum

Dans l’impossibilité de réunir des foules d’acheteurs potentiels dans un même lieu, la plupart des salles de ventes sont passées aux ventes par internet avec des résultats généralement très satisfaisants. C’est qu’en ces temps de crise, où bon nombre de loisirs et de plaisirs nous sont momentanément inaccessibles, les ventes aux enchères permettent de s’offrir une œuvre, un objet, un bijou qu’on n’aurait pas pu acquérir autrement.

Si, du côté des grandes maisons internationales, les investisseurs voyant l’art comme un simple placement risquent de se montrer un peu frileux, les vrais amateurs sont par contre au rendez-vous. Collectionneurs passionnés ou simples quidams succombant à un coup de cœur, ils sont plus à l’écoute que jamais. Et les salles de ventes du pays ont de quoi les satisfaire. Non seulement dans le domaine de l’art mais aussi, comme on le lira ci-dessous, dans le secteur des bijoux, des livres anciens, de la bande dessinée, des voitures de collection, des grands vins ou des instruments de musique.

Ces salles de ventes, ouvertes à toutes et tous, offrent plus que jamais la possibilité d’explorer une multiplicité d’univers et de s’offrir de menus plaisirs. Avec, désormais, la possibilité de découvrir et d’enchérir sans même avoir à sortir de chez soi. Alors pourquoi s’en priver ?

Notre dossier en PDF

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous