Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche – «L’aide sociale de première ligne: une aide en ligne, au bout du fil ou sur un fil?

La RBDH dénonce les difficultés d’accès aux administrations suite aux mesures de confinement qui ont considérablement ralenti les procédures administratives et donc l’accès aux droits fondamentaux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l’Habitat (RBDH) est un réseau de 60 associations qui défendent le droit à un logement abordable et de qualité pour tous. Depuis la crise du covid-19, les membres du RBDH observent que les droits des plus vulnérables sont encore plus fortement mis à mal qu’auparavant. Obtenir directement une information ou une aide au guichet d’une institution ou d’une administration de première ligne, comme un CPAS, un syndicat ou une mutuelle, devient quasiment impossible aujourd’hui.

La pandémie et le confinement ont été des révélateurs qui ont mis au grand jour les inégalités sociales croissantes de notre société. Avant la crise du covid, un Bruxellois sur trois vivait en dessous du seuil de pauvreté. Sachant que tous les indicateurs socioéconomiques sont dans le rouge pour les mois, voire pour les années à venir, combien de Bruxellois risquent-ils de tomber en pauvreté ? Est-il donc permis de rester les bras croisés ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs