Accueil Repensons notre quotidien

Coronavirus – «La vie devant toi, jour 87»: la porte

Notre chronique quotidienne sur la nouvelle vie des Belges.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Lundi, il s’est passé un truc incroyable.

Tout l’horeca a fermé, refermé, pour un mois. Gros sentiment de déjà vu, déjà vécu. On a tenté de se mettre à leur place, un instant, à tous ces gens qui, pour la seconde fois, après avoir mis le dernier client dehors, ont nettoyé et rangé la salle, posé les chaises sous ou sur la table, jeté un regard sur tout ça, éteint la lumière et claqué la porte derrière eux.

Vous aviez quoi en tête à ce moment-là ? En tournant la clé dans la serrure, pour un mois mais-on-sait-que-ce-sera-bien-plus-que-ça, vous vous sentiez comment ? Fatigués, fâchés, stressés, désespérés, soulagés ? Vous avez fait quoi, juste après ? Vous êtes rentrés à la maison ? Vous avez appelé quelqu’un ? Vous avez erré un peu dans les rues ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Repensons notre quotidien

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs