Les cliniques Saint Luc prennent leur distance avec les interventions «contre-productives» de Jean-Luc Gala

Jean-Luc Gala
Jean-Luc Gala - NATO

Les Cliniques universitaires Saint-Luc ont communiqué ce mercredi au sujet des prises de position de Jean-Luc Gala, professeur à la faculté de médecine de l’UCLouvain.

Alors qu’il avait affirmé il y a deux semaines que de nouvelles mesures n’étaient pas nécessaires, l’infectiologue a réaffirmé ce mardi à Het Laatste Nieuws que la situation n’est « pas si grave qu’elle en a l’air » et que l’on « surréagit. »

« En tant qu’acteur académique majeur en Belgique, les Cliniques universitaires Saint-Luc ont à cœur de participer activement au débat public par la voie, notamment, de leurs experts scientifiques. Les Cliniques tiennent néanmoins à se distancier sans équivoque des interventions contre-productives du Pr Jean-Luc Gala dont les propos sont contraires aux valeurs et au positionnement scientifique de l’institution » a écrit l’institution sur Twitter.

L’UCLouvain a répondu au message sur Twitter également en disant « comprendre la position des Cliniques universitaires » mais rappelle « son attachement à la liberté du débat scientifique, essentiel pour les universités. »

Mardi soir, c’est le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke, invité de l’émission Terzake, qui s’en est pris à Jean-Luc Gala. « Cet homme est incroyablement irresponsable. Pas besoin d’être infectiologue pour savoir que si vous remplissez des lits d’hôpitaux intensifs, et que vous les doublez, nous allons droit dans le mur » a-t-il réagi.

Emmanuel André, souvent actif sur Twitter, s’est félicité par la suite des propos du ministre. Le virologue appelle lui a à un nouveau confinement, face à un virus « qui ne circule plus de manière contrôlée. »

Entre le 11 et le 17 encore octobre, le virus a fait plus de 32 morts (+14) en moyenne par jour, avec un pic de 42 décès mercredi dernier et 40 ce lundi. Depuis le début de l’épidémie en Belgique, 240.159 personnes ont été testées positives au Covid-19 et 10.489 en sont décédées.

Le taux de positivité des tests, à savoir la proportion des personnes positives sur l’ensemble des personnes testées, atteint désormais 15,8 % à l’échelle nationale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous