Accueil Monde France

L’Imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, après l’attentat à Paris: «Je dis aux musulmans,‘réveillez-vous!’»

L’imam de Drancy, figure de l’islam modéré en France, espère que l’assassinat du professeur marquera un tournant. Il appelle l’État à la fermeté et les musulmans à réagir.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 6 min

Quand il nous reçoit, mardi, dans une brasserie parisienne, Hassen Chalghoumi garde un œil sur l’extérieur. Sous protection policière, l’imam de Drancy (Seine-Saint-Denis) est plus que jamais sur ses gardes depuis l’attentat qui a coûté la vie à l’enseignant de Conflans-Sainte-Honorine. Figure de l’islam modéré, il s’est rendu à l’école de Samuel Paty pour lancer un vibrant appel aux musulmans : « Réveillez-vous ! »

Comment avez-vous réagi à l’attentat ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

33 Commentaires

  • Posté par Laloux Georges, mardi 27 octobre 2020, 10:40

    Cet Imam est très sincère, confraternel. Son message est très positif, et surtout, humaniste. Je n'ai aucune religion, car toutes ont été source de souffrance pour les femmes et les hommes. Par contre, j'ai plaisir à me promener avec mon chien, voir un oeuf éclore, apprécier un lever de soleil lumineux, aider une personne âgée à traverser la rue, voir des enfants jouer dans un parc avec des brindilles d'arbres, observer le vol de canards et oies. Simplement, pour la beauté de la vie.

  • Posté par Bouko Christian, mardi 27 octobre 2020, 0:05

    A Usual suspect . Pas d'accord avec votre explication sur la création des religions . Ainsi que le montrent les différents documentaires réalisés sous la direction de Yves Coppens les premières religions ont été créées par les hommes pour se rassurer et expliquer des phénomènes qu'ils ne comprenaient pas et/ou craignaient comme le tonnerre et la mort .Je vous rejoins partiellement sur le fait que certains hommes ont rapidement compris le pouvoir que ces croyances pouvaient leur donner mais stricto sensu elles n'ont pas été "créées" à cette fin et d'autres hommes ont cherché à en tirer le plus grand bien pour l'humanité . Comme pseudo je pourrais choisir "le bénédictin" comme m'ont gentiment surnommé mes camarades de collège à cause sans-doute de ma recherche effrénée de la rigueur par la plus infime des nuances - raison pour laquelle je ne peux que constater une antinomie entre votre désir de démocratie participative et votre "désespérance" concernant l'évolution de l'espèce humaine - ... mais je suis devenu agnostique . Pour ce qui est de l'avenir de l'espèce humaine je ne peux que vous recommander à nouveau la lecture de "Sapiens ".

  • Posté par Usual Suspect, mardi 27 octobre 2020, 16:50

    Bouko Christian, après vous avoir donné raison concernant la création des religions ci-dessous, je suis tombé par hasard sur le titre d'un article intitulé "Débuts du christianisme : le temps des hérésies" (tout un programme) paru dans Le Vif (que je n'utilise que pour m'essuyer le cul) et je me suis écrié : Bon sang mais c'est bien sûr, les religions n'ont pas été créées du temps où des phénomènes tels que le tonnerre, le feu ou la mort étaient inexpliqués pour l'homme, car à l'époque ce n'étaient que des superstitions ou des croyances en des êtres surnaturels qui expriment leur colère, mais bien plus tard, quand la simple adoration est devenue coutumes codifiées, lois et règles auxquelles il y a obligation d'obéir. Et c'est là que tout a commencé à foirer...

  • Posté par Usual Suspect, mardi 27 octobre 2020, 9:26

    Bouko Christian, je dois admettre que vous avez raison concernant l'origine de la création des religions mais il faut admettre que ça remonte à longtemps, très très longtemps. Par contre depuis au moins deux millénaires, ça fait longtemps aussi, l'homme a appris à utiliser les religions à des fins de domination et de soumission. Et il faut bien reconnaître que ce sont les religions qui ont amené les pires conflits, fléaux et malheurs dans ce monde. Bien plus que les famines, les épidémies et autres changements climatiques.

  • Posté par Bouko Christian, vendredi 23 octobre 2020, 15:40

    a Usual supect : Vous ne l'avez pas dit que ce sont des synonymes mais votre : "oui elles peuvent évoluer. En disparaissant" laisse penser que la disparition est une forme (ultime) d'évolution or ce sont précisément les espèces qui n'évoluent pas en ne pouvant pas ou en refusant de s'adapter aux changements de leur environnement qui sont condamnées à disparaître . Pour ce qui est des religions j'ai une attitude totalement contraire à la votre : je n'en veux pas aux religions mais bien aux hommes qui les ont détournées à leur profit pour s'enrichir , augmenter leur pouvoir ou justifier la guerre . Bonne chance pour votre démocratie participative ,cela peut fonctionner dans une communauté restreinte mais pas au delà .Je vous conseille la lecture de "Sapiens " de l'historien Harari .

Plus de commentaires

Aussi en France

France: nouvelle condamnation pour Claude Guéant

Déjà incarcéré du fait d’une précédente condamnation, l’ancien ministre de l’Intérieur et secrétaire général de l’Elysée s’est vu infliger vendredi un an de prison dont huit mois ferme, dans l’affaire des sondages de l’Élysée sous Nicolas Sarkozy. Une sanction dont il va faire appel.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs