Accueil Culture Scènes

La saison 2020-2021 au Varia: les reprises étoilées à ne pas manquer

Nos critiques dans leur intégralité.

Critique - Temps de lecture: 2 min

Toute la saison.

Nos critiques des reprises

Faire quelque chose (C’est le faire, non ?)

Du 8 au 17 décembre

Avec sa nouvelle création, portée par sept formidables comédiens débordant d’humour, Florence Minder questionne magistralement notre capacité d’agir et les rapports entre réel et fiction. Un spectacle profondément chaleureux, drôle, tragique et réconfortant. Un formidable puzzle humain.

À lire aussi Faire quelque chose... : notre critique 4 étoiles

Jimmy n’est plus là

Du 19 au 30 janvier 2021

La compagnie Trou de Ver tisse une fable narrativement et visuellement vertigineuse sur le quotidien d’une bande de jeunes comme empêtrés d’eux-mêmes. Découpée en épisodes, comme une série américaine, la pièce se déroule grâce à un dispositif vidéo virevoltant : les quatre comédiens jouent en permanence avec des écrans sur lesquels apparaissent une foule de personnages – parents, profs, élèves, concierge, etc. C’est techniquement époustouflant ! Dès 12 ans.

À lire aussi Jimmy n'est plus là : notre critique 3 étoiles

Playback d’histoires d’amour

Du 26 au 30 janvier

Comment élever le ringard au rang d’art ? Réponse dans ce spectacle de Delphine Bibet où l’on chante l’amour en play-back au milieu d’extraits des Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes. Qu’est-ce que le play-back sinon un prétexte pour jouer à être quelqu’un d’autre ? Avec Dalida, Joe Dassin ou Edith Piaf, les comédiens se glissent dans la peau de personnages tendrement pathétiques, follement dramatiques, absurdement attachants.

À lire aussi Playback... : notre critique 3 étoiles

La ville des zizis

Du 12 au 20 mars

Six mecs enterrent leur copain. En costard, en slip ou le zizi furtivement en goguette, ces garçons, quadrillés par une metteuse en scène de 27 ans à tenir à l’œil (Eline Schumacher), vous en feront voir de toutes les couleurs, du rire à l’émotion, en dansant et chantant, avec un pied dans le cinéma (style Il était une fois dans l’ouest ou «  Hotel California »). Ces six formidables comédiens scrutent l’amitié masculine, démontent ses clichés et, dans une joyeuse énergie, affrontent la mort et l’oubli.

À lire aussi La ville des zizis : notre critique 3 étoiles

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une