Accueil Culture Musiques

Marc Hollander, radio Bruxelles

Le patron du label Crammed, figure centrale de la scène musicale belge, remonte sur scène avec Aksak Maboul. Toujours à l'avant-garde.

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 3 min

Près de quarante ans que Marc Hollander nous ouvre l'horizon depuis Bruxelles. En tant que musicien (Aksak Maboul, The Honeymoon Killers), et comme patron du label Crammed, « un des labels indépendants les plus excitants d'Europe », selon The Guardian. Pas moins...

Crammed est né en 1980 des suites de l'explosion punk. Epoque où les labels indés poussent comme des champignons dans la capitale: « Crépuscule, c'étaient nos rivaux, nous rappelle Hollander un sourire en coin. C'était un label monté par des journalistes et des fans tandis que Crammed a été créé par des musiciens. Au départ, j'allais chercher les disques que personne ne voulait du côté du canal et je les envoyais par la poste. Mais très vite, on s'est démarqué de cette scène post-punk pour aller ailleurs. Voir ce qui se faisait plus loin ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs