Marius Gilbert, Emmanuel André, Yves Coppieters: ce que les experts pensent d’un nouveau confinement

Yves Coppieters
Yves Coppieters - Belga

La pandémie de covid-19 frappe la Belgique de plein fouet et les scientifiques tirent la sonnette d’alarme. Pour le professeur Marius Gilbert, un nouveau confinement semble ainsi inévitable. « Je ne vois pas comment on pourrait faire autrement, assure l’épidémiologiste à l’Université libre de Bruxelles à La Meuse. Ou alors, on accepte l’excès de mortalité lié aux personnes qu’on ne peut pas traiter. Maintenant, faut-il un confinement total ou un confinement à l’échelon plus régional ? »

Même son de cloche chez Emmanuel André. « Aujourd’hui, on doit parler de reconfinement, avait déclaré, jeudi sur le plateau de la RTBF, le microbiologiste de la KULeuven. C’est le seul outil qu’on a devant nous. On ne doit plus se poser la question de ce qu’on doit fermer. On doit se poser la question de ce qu’on laisse ouvert. »

« Je pense que ce qui fonctionne le mieux, c’est le confinement strict », affirme de son côté à sudinfo Yves Coppieters, professeur à l'École de santé publique de l'ULB. « Mais si cela fonctionne bien pour casser la dynamique de l’épidémie, cela fonctionne moins bien sur d’autres secteurs comme l’économie. Il faut donc trouver un scénario plus fort qu’actuellement mais qui ne soit pas le lockdown complet. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous