Cyclisme: le Belge Sep Vanmarcke rejoint Israël Start-Up Nation

Photonews
Photonews

Sep Vanmarcke portera le maillot l’équipe WorldTour Israël Start-Up Nation à partir du 1er janvier. Sa nouvelle équipe a officiellement annoncé son arrivée jeudi. Vanmarcke, 32 ans, évoluait depuis quatre ans au sein de la structure américaine EF Pro Cycling. Il a signé un accord pour trois saisons en Israël. Vanmarcke sera le nouveau coéquipier de Chris Froome, quatre fois vainqueur du Tour, qui quittera Ineos Grenadiers, et de nos compatriotes Ben Hermans, Jenthe Biermans et Tom Van Asbroeck.

Le Flandrien a encore de grands objectifs pour la suite de sa carrière. « Mon plus grand objectif reste de gagner le Tour des Flandres ou Paris-Roubaix dans les années à venir », a déclaré Vanmarcke sur le site web de Israël Start-Up Nation.

Jusqu’à présent, une deuxième place à Paris-Roubaix (en 2013) et une troisième place au Tour des Flandres (en 2014 et 2016) sont ses meilleurs résultats. Dimanche dernier, il a terminé dix-septième de la « Vlaanderens Mooiste ». Vanmarcke a déjà remporté le Circuit Het Nieuwsblad (2012) et la Bretagne Classic (2019).

« J’ai choisi Israël Start-Up Nation parce que je vois l’équipe grandir », a expliqué notre compatriote. « En quelques années à peine, elle est passée de petite équipe à une équipe du WorldTour. Maintenant qu’elle est à ce niveau, elle veut faire encore mieux. Et moi aussi. Un solide groupe de coureurs a été constitué pour les années à venir. Il y a déjà quelques coureurs de haut niveau et ils seront rejoints la saison prochaine par quelques grands noms. Je suis heureux de faire partie de cette équipe ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10853879-088(1)

    Par Stéphane Thirion

    Cyclo-cross

    Cyclocross: Wout Van Aert remet les mains dans le cambouis

  • Les coûts liés au matériel sont considérables même s’il s’agit d’une structure plus modeste. @News

    Le peloton en manque de vélos

  • Pas question pour Guillaume Martin et ses collègues de s’entraîner intensivement dès janvier sous peine d’être « cramé ».

    Par Eric Clovio

    Route

    Cyclisme: «Le menu hivernal est individualisé», explique Samuel Bellenoue

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous