Accueil Culture Musiques

Plastic Bertrand: «J’aurais voulu être le troisième Daft Punk»

Et si le come-back de 2020 était celui de Plastic Bertrand ? Réponse avec « L’expérience humaine », son dixième album. Ça sent le bonheur et la joie de vivre. L’écoute intégrale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 8 min

Il a vendu plus de 20 millions de disques tout en devenant un des piliers des tournées Stars 80 (4,5 millions de spectateurs). Il nous revient, de façon tout à fait crédible, avec un album électro-disco-funk réussi, réalisé en compagnie d’Alec Mansion et Dan Lacksman.

Vous êtes resté onze ans sans publier d’album…

Ce disque, ça fait très longtemps que j’ai envie de le faire. J’ai commencé à travailler sur des chansons avec Alec en 2010, lors des tournées Stars 80. On se voyait régulièrement… J’étais venu aux Francos de Spa avec mes musiciens québécois qui sont restés à Bruxelles pour enregistrer Dandy Bandit, un disque très spécial, très roots. Mais je n’ai pas trouvé de distributeur…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par GELDOF THIERRY, samedi 24 octobre 2020, 9:27

    "J"aurai voulu être le troisième Daft Punk" ... à mourir de rire ce titre :-) Voilà un garçon dont le hit planant n'était pas chanté par lui-même mais par Lou Deprijk et voilà que maintenant il aurait en plus voulu avoir un casque... Je crois que depuis 6 mois, c'est le truc le plus marrant que j'ai entendu. Merci Plastic de m'avoir fait rire :-)

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs