Coronavirus: l’offre des transports en commun augmentée pour éviter la surfréquentation

Coronavirus: l’offre des transports en commun augmentée pour éviter la surfréquentation
Photo News

La capacité des transports en commun en Belgique doit être « optimisée » pour éviter la surfréquentation et la propagation du coronavirus qui y est liée, a décidé jeudi soir le comité de concertation.

Cette mesure a été annoncée par le ministre-président wallon, Elio Di Rupo (PS), lors d’une conférence de presse à Bruxelles réunissant le gouvernement fédéral et ceux des entités fédérées.

« Chaque autorité veille, dans le cadre de ses compétences, à ce que la capacité des transports en commun soit optimalisée afin d’éviter toute surfréquentation », ont convenu ces différents gouvernements lors d’une réunion que certains participants ont qualifiée de « difficile ».

L’offre de transports en commun sera augmentée pour moins d’encombrement aux heures de pointe, précise un résumé des mesures par le comité de concertation.

M. Di Rupo a souligné que des bus de compagnies privées seront mis en œuvre « progressivement » pour renforcer l’offre l’opérateur public wallon, le TEC, aux heures de pointe, « sur les principales lignes de fréquentation ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous