Professeur décapité en France: 56 visites domiciliaires, 27 interpellations après des signalements de contenus en ligne

Professeur décapité en France: 56 visites domiciliaires, 27 interpellations après des signalements de contenus en ligne

Jean Castex a annoncé que « 56 visites domiciliaires » avaient été effectuées après l’assassinat d’un enseignant la semaine passée et que 27 interpellations avaient eu lieu après des signalements de contenus en ligne, vendredi à l’issue d’un Conseil de défense à l’Elysée.

« 123 visites domiciliaires ont été décidées et 56 ont d’ores et déjà été réalisées », a déclaré le Premier ministre lors d’un bref point presse. « 1279 signalements à la plateforme Pharos, service spécialisé chargé du recueil des signalements illicites sur internet, ont permis 27 interpellations », a-t-il ajouté, une semaine après la décapitation d’un professeur d’histoire-géographie à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous