Accueil Économie Consommation

Avec la crise, les Belges sont plus soucieux de leur succession

La situation sanitaire et le confinement ont poussé de nombreuses personnes à se pencher sur la transmission de leur patrimoine. Un instrument est particulièrement convoité : le mandat extrajudiciaire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Voilà qui n’a pas échappé à l’œil des banquiers privés, habitués à entretenir des contacts rapprochés avec leurs clients : ces derniers sont de plus en plus nombreux à se soucier de la transmission de leur patrimoine. La situation sanitaire actuelle et la prise de conscience qu’un événement dramatique est vite arrivé n’y sont évidemment pas pour rien. « Et puis il y a aussi eu le confinement. Les gens ont pris plus de temps pour réfléchir à ce qu’ils avaient et à comment ils souhaitaient le transmettre à la génération suivante ou au conjoint », ajoute Benoît Frinn, directeur Estate Planning and Lending au sein de BNP Paribas Fortis.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs