Rallyes: les stars du Mondial ne rouleront pas ce week-end

Ott Tanak et consorts ne rouleront finalement pas en Belgique ce week-end. @DR
Ott Tanak et consorts ne rouleront finalement pas en Belgique ce week-end. @DR

La chose semblait être devenue d’autant plus inéluctable qu’après les décisions énoncées par le Comité de concertation, vendredi matin, certains bourgmestres de la région avaient déclaré le rallye comme « annulé ». Vendredi midi, la confirmation est tombée : vingt-quatre heures après ceux du South Belgian Rally, ceux de l’Hemicuda Rally n’ont eu d’autre choix que de renoncer à leur épreuve, prévue dimanche, autour de Koekelare (au sud d’Ostende).

Venus « pour rien » !

Un fait a priori banal… si la moitié du plateau du championnat du monde des rallyes n’avait pas prévu de profiter de cette épreuve pour préparer le prochain rallye de Belgique, programmé au départ d’Ypres du 19 au 22 novembre prochains ! Ainsi, les Ott Tanak, Craig Breen (Hyundai), Sébastien Ogier, Elfyn Evans (Toyota) ou encore Mads Ostberg (Citroën, WRC2) auront visité une partie de la Flandre Occidentale – et même la région de Vresse-sur-Semois pour certains d’entre eux – pour rien !

Comme l’aurait été la manche du championnat de Belgique des rallyes prévue du côté de Vresse-sur-Semois, l’épreuve provinciale avait pour principal intérêt de permettre à ces pilotes de s’aguerrir un peu aux pièges qu’ils devraient rencontrer dans un mois du côté d’Ypres. Mais les organisateurs de l’Hemicuda Rally se sont rendus à l’évidence : outre les mesures imposées par le gouverneur de la province en marge des décisions prises par le fédéral, leur structure était définitivement trop légère pour assurer « une organisation professionnelle autour d’un événement à huis clos » tout en assumant une présence « 5 étoiles » sur leur épreuve.

Préoccupations

Du coup, et alors que la tenue du rallye belge est déjà assortie depuis un moment des plus grands doutes émis par les ténors du Mondial des rallyes, cette double annulation prononcée sur notre territoire ne fait bien sûr que renforcer ces doutes. La situation actuellement rencontrée par les hôpitaux liégeois a déjà permis à certains également d’émettre des réserves quant à la tenue de la dernière journée du rallye programmée à Francorchamps. À noter par ailleurs que cette dernière journée doit s’organiser de pair avec la manche du championnat WRX de rallycross. Mais dans quelle mesure celle-ci pourra-t-elle être organisée sans public ?

Bref, ce qui s’apparentait à un double événement insolite ce week-end chez nous, a non seulement fait deux fois pshiiit. Mais en plus, cette double annulation n’a fait que relancer les préoccupations les plus grandes quant à la venue du Mondial des rallyes, en Belgique, pour la première fois de l’histoire. À un mois de l’événement, et avec tout ce qui semble nous attendre dans les prochains jours, il serait cependant plus qu’hasardeux de se lancer dans la moindre spéculation avant au moins 15 jours, soit au moment où les autorités ont prévu d’évaluer les premiers effets des annonces formulées aujourd’hui et vendredi dernier.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Thierry Neuville, ici à côté de l’ancien anneau de vitesse de Monza, ne possède plus que d’infimes chances d’être champion: il compte 24 points de retard sur Evans, 10 sur Ogier.

    Par Thierry Wilmotte

    Rallye

    Le Mondial des rallyes s’achève sur un circuit

  • @News

    Par Thierry Wilmotte

    Formule 1

    Mercedes: Stoffel Vandoorne emporté par la raison

  • @News

    Par THIERRY WILMOTTE

    Formule 1

    Formule 1: une dernière chance pour Vandoorne, vraiment?

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous