Accueil Présidentielle américaine 2020

Donald Trump: moins d’impôts, moins d’Etat, au bénéfice des plus riches

Le candidat républicain assure que son bilan parle pour lui. Il a tenu sa promesse de réduire l’imposition des plus riches, mais sa politique n’a pas dopé les investissements, la croissance et l’emploi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

Cherchez donc le programme de Donald Trump ; et vous allez être déçu. Sur son site de campagne, il y a très peu de propositions concrètes, pratiquement aucun détail. Il faut donc pister ses déclarations de-ci de-là. Visiblement, le président sortant juge que son action, durant son premier mandat, parle pour lui.

Ainsi, bien que la pandémie brouille les cartes, Donald Trump agite un atout majeur : la bonne santé économique des Etats-Unis, jusqu’à l’arrivée du virus. Soit trois années de croissance et un taux chômage au plus bas, dont le candidat républicain s’attribue le mérite.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Delpierre Bernard, samedi 24 octobre 2020, 15:47

    Comment une majorité de citoyens tirant peu ou prou le diable par la queue peut-elle voter pour un histrion vulgaire et souvent ignare de l'état du monde, probablement parce qu'il utilise les ficelles du camelot pour vendre sa piètre marchandise et qu'en face la pâle et inconsistante figure du candidat démocrate ne vaut guère mieux en s'abritant derrière un programme auquel lui même ne semble pas croire et en recourant à un enfumage de paroles inaudibles. Sanders était aussi vieux mais au moins convaincu par une sorte de new deal à la Roosevelt... qu'il défendit bec et ongles lors de la convention démocrate.. Espérons qu'au cas où Biden soit élu que sa colistière lui succède rapidement..

  • Posté par Desmet Marc, samedi 24 octobre 2020, 20:40

    Sauf que l'un a été vice Président et 6 fois sénateur, âgé mais connaissant la politique, l'autre à part le golf, les faillites, et les aides russes ne connait strictement rien. Probable (et bien vu) que Madame Harris lui succède, mais là à espérer la mort de quelqu'un...

Aussi en Présidentielle américaine 2020

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs