Couvre-feu à 22h, masque obligatoire, théâtres et cinémas fermés...: Bruxelles prend de nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus

Couvre-feu à 22h, masque obligatoire, théâtres et cinémas fermés...: Bruxelles prend de nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus

Ce samedi, le ministre-président de la Région bruxelloise, Rudi Vervoort, a rencontré les dix-neuf bourgmestres de la Région dès 12 h 30, une conférence de presse s’est tenue à 14 h 00 afin d’annoncer de nouvelles mesures pour limiter la propagation du covid en Région bruxelloise.

Ces nouvelles mesures entreront en application ce lundi 26 octobre.

Couvre-feu de 22h à 6h

Le couvre-feu se calquera sur celui décidé vendredi par la Wallonie. De 22h à 6h, donc. « La situation est très grave, on ne peut pas rester comme ça », a déclaré le ministre-président de la Région bruxelloise, Rudy Vervoort lors de la conférence de presse.

L’allongement du couvre-feu a été au cœur des discussions. Plusieurs responsables plaidaient pour que l’horaire, 22 heures-6 heures, soit le même qu’en Wallonie. Pour d’autres, « minuit, c’est déjà pas mal ».

Port du masque

Le port du masque est à nouveau rendu obligatoire sur l’ensemble du territoire bruxellois.

Culture

Tous les lieux culturels seront fermés dès lundi: les cinémas, théâtres, musées, centres culturels, lieux d’exposition...

Commerce

Tous les commerces sont tenus de fermer à 20h, avec l’exception du take-away qui peut se poursuivre jusque 22 heures. Une seule personne (accompagnée d’un mineur) est autorisée pour faire ses courses.

Stages et sport

Toutes les compétitions sportives sont interdites. Les entraînements restent autorisés uniquement pour les moins de 12 ans. Les stages pour les enfants de moins de 12 ans restent donc autorisés. Les salles de sport sont également fermées.

Les excursions scolaires sont, elles aussi, interdites.

Lieux récréatifs

Fermeture de tous les lieux récréatifs. Cela comprend les agences de paris, les casinos...

A sa sortie de la réunion de concertation, le bourgmestre de Wolluwe-Saint-Lambert Olivier Maingain a déclaré que « tout ça aurait dû être annoncé par le fédéral hier matin. On a tous été consternés de la faiblesse des mesures annoncées. Ce que nous faisons ici à Bruxelles, nous le faisons par nécessité, car les autres niveaux de pouvoir sont défaillants. »

Les gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont annoncé vendredi soir une série de nouvelles mesures, telles qu’un élargissement du couvre-feu, le passage à distance de l’ensemble des cours de l’enseignement supérieur ou encore la limitation des compétitions et entraînements sportifs aux moins de 12 ans.

« Ces mesures sont indispensables car le taux de propagation est plus important » en Wallonie, a expliqué Christie Morreale, ministre wallonne de la Santé, à la RTBF. « Ce reconfinement partiel avec des mesures plus fortes » qu’au niveau national était nécessaire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous