Accueil Monde Amériques

La bombe A. devient «illégale» mais reste toujours bien présente

Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur le 22 janvier prochain. Ce n’est pas seulement symbolique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

C’est une nouvelle arme de choc dans l’arsenal des opposants à la bombe atomique. Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) va pouvoir entrer en vigueur le 22 janvier, a annoncé l’ONU ce week-end. Un cinquantième Etat, le Honduras, a en effet ratifié le texte, soit le nombre requis pour que celui-ci s’impose 90 jours plus tard. Adopté par l’Assemblée générale de l’ONU en 2017, le Traité est déjà signé par 84 pays – mais par aucune puissance nucléaire, reconnue ou non, qui s’y opposent. Alors : symbolique ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lombard Fernande, dimanche 25 octobre 2020, 20:42

    Bizarre, l'on sait que la dissuasion nucléaire est indispensable à la survie de l'Etat russe... Un territoire grand comme deux fois les Etats-Unis et deux fois moins peuplé : un jackpot pour Wall Street !...

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs