Accueil Société

3 Belges sur 10 évitent les lieux publics depuis les attentats

La Fondation « Ceci n’est pas une crise » a commandé un sondage après les attentats. « Le Soir » en livre les premières conclusions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

O n n’a pas peur ». « Not afraid ». Comme les Français à Paris en janvier 2015, puis en novembre, les Belges sont nombreux à avoir manifesté leur refus de tomber dans l’angoisse après les attentats de ce 22 mars dernier. Aux messages de résistance écrits à la craie sur la place de la Bourse, scandés sur Facebook ou revendiqués dans divers éditoriaux, équivaut désormais une première évaluation chiffrée. La peur n’est le sentiment dominant que pour un Belge sur cinq. Selon le sondage commandé par le think tank Ceci n’est pas une crise à l’institut Dedicated Research, c’est bien la colère qui anime aujourd’hui la population : ce sentiment est ressenti à 58 %.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs