Coronavirus: la tension monte à Berlin face aux restrictions (photos)

Plusieurs centaines de policiers se sont déployées dimanche à Berlin pour mettre fin à une manifestation contre les restrictions anti-coronavirus, tandis qu’en parallèle un engin incendiaire a été lancé contre l’autorité sanitaire chargée de piloter la lutte contre la pandémie.

Environ 2.000 personnes se sont rassemblées dans l’après-midi dans la capitale allemande à l’appel du principal mouvement dans le pays contestant les mesures de précaution face à la pandémie, comme le port du masque. Ce mouvement s’est baptisé « Querdenker » ou « Anti-conformiste ».

Non-respect de la distanciation sociale

La police a interdit le démarrage du cortège car les participants ne respectaient pas les mesures telles que le respect des distances minimales, le port du masque ou les gestes-barrières. Les participants ont malgré tout défilé en plusieurs groupes dans le centre-ville. Les forces de l’ordre sont finalement intervenues pour stopper des manifestants et procéder à des contrôles d’identité.

« Dans la mesure où un grand nombre de personnes n’obéissent pas à notre ordre d’évacuation, nous intentons des procédures pour infraction aux mesures de restriction » anti-corona, a indiqué la police locale sur Twitter.

Les protestataires, rassemblés à l’occasion d’un sommet mondial sur la santé organisé à partir de dimanche soir à Berlin et consacré à la pandémie de Covid-19 – ont entre autres défilé devant les bâtiments berlinois de l’autorité nationale de veille sanitaire, l’Institut Robert Koch (RKI).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous