Accueil Belgique

Plus rien ne s’oppose à la remise de Salah Abdeslam à la France

Son transfèrement vers la France pourrait désormais intervenir très rapidement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le procureur est allé rencontrer Salah Abdeslam à Bruges et a notifié sur procès-verbal que ce dernier ne s’opposait pas à sa remise à la France dans le cadre du mandat d’arrêt européen. La chambre du conseil de Bruxelles n’a pas encore officiellement rendu sa décision mais celle-ci ne fait plus de doute.

La décision de la chambre du conseil devenait dès lors sans objet. Toutes les formalités requises pour la mise à exécution du mandat d’arrêt européen ayant été remplies. Le parquet fédéral ne s’opposait à ce transfèrement requis par la France au lendemain de l’arrestation de Salah Abdeslam le 19mars.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs