Bruxelles: les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus entrent en vigueur ce lundi

Bruxelles: les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus entrent en vigueur ce lundi

Auditoires fermés, compétitions et entraînements sportifs suspendus, couvre-feu de 22h00 à 6h00 du matin sur l’ensemble du territoire… Les gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont clairement durci les mesures annoncées vendredi matin par le comité de concertation afin de faire face à la résurgence de l’épidémie de coronavirus qui touche particulièrement le sud du pays. Ce nouveau tour de vis sera d’application jusqu’au 19 novembre.

À Bruxelles, ce samedi, le ministre-président de la Région bruxelloise, Rudi Vervoort, a rencontré samedi les dix-neuf bourgmestres de la Région. Des nouvelles mesures entreront en application lundi dans la capitale.

Masque obligatoire

Le port du masque est à nouveau obligatoire partout dans la capitale, comme il l’a été durant le mois d’août.

Couvre-feu à 22H

Un couvre-feu a ainsi été décrété de 22h00 à 6h00 du matin sur l’ensemble du territoire wallon et bruxellois. Il est entré en vigueur samedi en Wallonie, et sera d’application dès lundi à Bruxelles.

Des exceptions sont toutefois prévues pour les déplacements professionnels, les soins médicaux ou encore pour porter assistance à des personnes vulnérables.

Commerces et télétravail

Le télétravail est désormais obligatoire à Bruxelles. Les commerces devront fermer leurs portes à 20 heures dans la capitale. Les achats dans les commerces ne pourront plus y être effectués que par une personne qui peut être accompagnée d’un mineur d’âge. Seules les personnes souffrant d’un handicap peuvent être accompagnées d’une autre personne adulte.

Enseignement supérieur

En Fédération Wallonie-Bruxelles, les cours en présentiel seront suspendus dans l’enseignement supérieur, y compris pour les BAC 1. Seuls les stages et les cours pratiques seront maintenus, a de son côté indiqué le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet. Le matin-même, ce dernier avait pourtant défendu l’importance des cours en auditoires pour les étudiants de première année.

Sport et culture

À Bruxelles, l’ensemble des lieux culturels et des salles de sport (piscines, fitness) seront fermés au public, a indiqué samedi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS), à l’issue de la réunion de la cellule de crise, à laquelle ont pris part, notamment, l’ensemble des bourgmestres de la capitale.

En sport amateur, seuls les entraînements pour les moins de 12 ans seront encore autorisés. Les excursions scolaires sont désormais interdites. Les centres récréatifs doivent rester fermés. Pour les enterrements et les mariages, la cellule bruxelloise de crise a décidé d’en revenir aux mesures très restrictives qui étaient appliquées durant le lock down.

En périphérie

Les bourgmestres des dix-neuf communes de la périphérie bruxelloise se réuniront lundi matin pour examiner l’opportunité de décider de mesures supplémentaires afin de lutter contre la propagation du coronavirus, a annoncé dimanche le maïeur de Vilvorde, Hans Bonte, en déplorant l’"attentisme» du gouvernement flamand.

Bonte a affirmé à l’agence Belga souhaiter que les mesures prises par le gouvernement bruxellois, dans la foulée de celles annoncées par les gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, soient élargies à la périphérie bruxelloise. «Nous nous trouvons tous face au même défi. Nous devons nous tenir côte à côte dans la lutte contre ce virus», a ajouté M. Bonte.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous