Coronavirus: la Flandre a «10 jours de retard» sur les francophones

Coronavirus: la Flandre a «10 jours de retard» sur les francophones

En moyenne, 12.491 nouvelles contaminations au coronavirus ont été enregistrées par jour entre le 16 et le 22 octobre, soit 44 % de plus que la semaine précédente, ressort-il lundi matin des derniers chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano.

Au total, 321.031 personnes ont contracté le virus depuis le début de la pandémie en Belgique.

Le nombre de tests ne diminue pas, et reste important bien que seules les personnes symptomatiques soient désormais testées. Le taux de positivité, lui, augmente : 1 test sur 5 est actuellement positif (et 1 sur 3 dans la province de Liège).

Toutes les provinces sont atteintes, « avec un timing différent », a expliqué le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, Yves Van Laethem. Depuis plusieurs semaines, l’augmentation du nombre de cas est plus significative dans le sud du pays. « Nous constatons actuellement les plus fortes augmentations en pourcentage dans le nord du pays », a nuancé Yves Van Laethem. « On peut estimer que l’évolution épidémiologique dans la partie flamande a dix jours de retard sur l’évolution que nous avons connue et connaissons en Wallonie. »

Les admissions à l’hôpital ont, elles, atteint une moyenne quotidienne de 467,7 soit une hausse de 85 %. Actuellement, 4.827 personnes sont hospitalisées pour cause de Covid-19 (+10 %), dont 757 en soins intensifs (+12 %).

Un total de 10.810 décès dûs au coronavirus a été recensé. La moyenne entre le 16 et le 22 octobre était de 41,9 décès par jour.

Le taux de positivité des tests, à savoir la proportion des personnes positives sur l’ensemble des personnes testées, atteint désormais 19,7 % à l’échelle nationale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous