Alexander De Croo: «Nous ne pouvons pas laisser notre pays se diviser sur la lutte contre le virus»

Alexander De Croo: «Nous ne pouvons pas laisser notre pays se diviser sur la lutte contre le virus»

Le Premier ministre Alexander De Croo « se félicite » du fait que le gouvernement flamand organise un Conseil des ministres mardi pour examiner d’éventuelles mesures supplémentaires. « En tant que pays, nous ne devons pas nous laisser diviser dans la lutte contre le virus. Nous ne vaincrons le virus que si nous faisons tous ensemble ce qui est nécessaire », a déclaré M. De Croo dans une brève réaction.

La semaine dernière, tant la Wallonie que Bruxelles ont pris des mesures supplémentaires à celles prises au sein du Comité de concertation. Pour l’instant, la Flandre a refusé de prendre des mesures plus strictes, mais elle a décidé de discuter d’« éventuelles mesures supplémentaires ».

« Le virus en Wallonie n’est pas différent de celui de la Flandre. Il touche l’ensemble de notre pays. En Flandre aussi, les médecins généralistes et les hôpitaux sont soumis à une forte pression », a déclaré le Premier ministre De Croo.

Selon le Premier ministre, en plus des mesures fédérales (le couvre-feu, la stricte limitation du nombre de contacts et le travail à domicile), les régions doivent chacune « prendre des mesures adéquates dans leurs domaines de compétence ». « C’est la seule façon de contenir autant que possible la propagation du virus », explique-t-il.

Dimanche, le Premier ministre a eu une réunion avec les ministres-présidents des communautés pour demander des mesures supplémentaires dans le domaine de l’éducation dès que possible – dès cette semaine. Du côté flamand, cette demande n’a pas été acceptée. Les vacances d’automne seront prolongées jusqu’au 11 novembre, mais aucune mesure ne sera prise cette semaine. En revanche, du côté francophone, l’enseignement secondaire bascule vers l’enseignement à distance dès le mercredi 28 octobre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous