Accueil Société Régions Wallonie

Luxembourg: la culture paie aussi la réforme

Les provinces doivent réaliser de grosses économies pour financer les zones de secours. En Luxembourg, la culture ne sera pas épargnée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Les cinq provinces wallonnes sont aux abois. A l’heure d’adopter leurs budgets pour 2021, elles se retrouvent face à un mur : l’obligation de prendre en charge une partie du financement des zones de secours assumé par les communes.

C’est l’exigence formulée par le gouvernement régional : en 2024, les provinces devront assumer 60 % de l’effort communal. Le transfert de charge a débuté cette année et ira crescendo jusqu’à la fin de la législature.

Dans cinq ans, l’impact global sur les finances provinciales devrait tourner autour des 190 millions d’euros. C’est énorme. Cette semaine par exemple, le conseil provincial du Hainaut adopte une modification budgétaire de 14 millions pour faire face à ses obligations pour 2020.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs