Accueil Sports Cyclisme

L’autopsie d’Antoine Demoitié ne conclut pas que la mort a été causée par la moto

Le doute plane sur la cause du décès du cycliste belge.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le procureur de Dunkerque Eric Fouard a indiqué à l’AFP que «  la cause de la mort est due à un coup porté à la base arrière du crane, qui a entraîné le décès par une hémorragie cérébrale».

«Mais le médecin légiste ne peut pas déterminer si cette blessure est consécutive à la chute du cycliste ou avec le choc avec la moto», a-t-il ajouté.

Victime d’une lourde chute en compagnie d’autres coureurs, environ 150 kilomètres après le départ de Deinze (Belgique), le coureur belge avait ensuite été heurté par une moto alors qu’il se trouvait au sol, à hauteur de Sainte-Marie-Cappel (Nord) dans la courte partie française de la course.

Le décès d’Antoine Demoitié a entraîné une polémique sur la présence des motos lors des courses cyclistes, certains coureurs regrettant leur trop grand nombre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs