L’ULiège va tester le personnel des 600 maisons de repos wallonnes tous les 10 jours

L’ULiège va tester le personnel des 600 maisons de repos wallonnes tous les 10 jours
Le Soir

Conformément à ce qu’avait annoncé le gouvernement régional la semaine passée, seuls les travailleurs des 600 maisons de repos wallonnes seront testés chaque semaine grâce à un test salivaire par gargarisme développé par l’Université de Liège, a réaffirmé, mardi, le cabinet de la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale.

Mardi matin, les quotidiens du groupe SudPresse avaient rapporté que les travailleurs et les résidents des maisons de repos du sud du pays seraient testés tous les dix jours.

Si cette possibilité avait un temps été envisagée, elle a finalement été abandonnée en raison notamment des limites en termes de production de tests. « Ce sont bien les travailleurs qui seront testés chaque semaine », a assuré le cabinet Morreale.

Ces tests devraient débuter prochainement, après une phase pilote dans quelques maisons de repos. Ils seront ensuite généralisés à l’ensemble des établissements accueillant des personnes âgées en Wallonie. « C’est une question de semaines, voire de jours », a enfin souligné le cabinet de la ministre.

 
 
À la Une du Soir.be
  • live
    Consommation

    5 cadeaux à offrir à la St-Nicolas

  • pexels-marcus-aurelius-4063507
    Médias

    Quatre comptes Instagram inspirants sur le handicap

  • BELGAIMAGE-85384584
    Actu Stars

    Hugh Keays-Byrne, le méchant de «Mad Max», est décédé

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous