Les pouvoirs spéciaux seront approuvés ce mercredi en Wallonie

Les pouvoirs spéciaux seront approuvés ce mercredi en Wallonie
Belga/Benoît Doppagne.

C’était attendu, cela se confirme : ce mercredi, le gouvernement wallon (PS-MR-Ecolo) profitera de la séance plénière du parlement régional pour demander l’octroi d’un régime de pouvoirs spéciaux afin de lui permettre de faire face dans l’urgence à toute difficulté née de la crise sanitaire. Les pouvoirs spéciaux avaient déjà été accordés une première fois à l’exécutif le 17 mars dernier au plus fort de la première vague de l’épidémie de coronavirus.

Le régime des pouvoirs spéciaux permettra au gouvernement d’agir par arrêtés ministériels et donc de se passer du parcours législatif habituel. Il ne s’agit pas pour autant d’un blanc-seing : le contrôle se produit a posteriori. Si les décisions ne sont pas validées par l’assemblée dans l’année qui suit, les effets de ces arrêtés seront considérés comme nuls.

En mars, l’opposition CDH avait soutenu le gouvernement dans sa démarche tandis que le PTB choisissait de s’abstenir. À l’époque, la démarche wallonne était une première pour une entité fédérée.

Les pouvoirs spéciaux avaient été accordés pour une durée de trois mois. Ils étaient strictement limités à la gestion de la crise sanitaire dans toutes ses dimensions, sauf si l’impossibilité faite au parlement de se réunir imposait de prendre des décisions urgentes sur d’autres dossiers.

Ce mercredi, le parlement de Wallonie sera saisi en urgence de la demande du gouvernement. Le projet de décret sera étudié en commission durant l’interruption des débats de la séance plénière, à la mi-journée. Le texte sera adopté en début de soirée. Les pouvoirs spéciaux seront accordés pour un seul mois, renouvelable si la crise se prolonge.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous