Accueil Économie

Les orphelins du numérique en Wallonie

Il reste en Wallonie un grand nombre de foyers privés de connexions fixes ou mobiles. Voire les deux. Le plan numérique du ministre wallon Marcourt pourrait dégager une enveloppe pour les aider. Reportage.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 7 min

Les quelques centaines d’amateurs qui se pressent chaque année en juillet à Petit-Fays, pour l’un des festivals de musique alternative les plus pointus de Belgique, le savent bien : dans ce petit village de la Semois namuroise, il vaut mieux oublier GSM et internet mobile. Les SMS arrivent régulièrement avec quelques heures de retard et les festivaliers qui zonent dans les rues du village à la recherche d’une ombre de signal sont légion. Dans la petite rue qui longe l’église, la cabine téléphonique a été arrachée il y a plus d’un an par Proximus. À son emplacement, l’herbe a déjà repoussé. Les bonnes fées des télécoms ont décidément déserté ce village de l’entité de Bièvre et ses 140 habitants.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs