La Belgique, pays le plus contaminé d’Europe: «Si on tarde, cela aura des conséquences néfastes», alerte Van Gucht

La Belgique, pays le plus contaminé d’Europe: «Si on tarde, cela aura des conséquences néfastes», alerte Van Gucht

La Belgique est désormais le pays européen qui détient le plus haut taux de contaminations au coronavirus par rapport à sa population, indiquent mardi les derniers chiffres du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

Ce taux est actuellement de 1.390,9 cas de coronavirus en 14 jours pour 100.000 habitants selon les données du centre. Notre pays passe donc devant la République Tchèque, qui a détecté 1.379,8 nouveaux par 100.000 habitants en deux semaines.

Les données publiées mardi par l’Institut de santé publique Sciensano indiquent cependant une incidence de 1.369,3. Soit un chiffre qui reste en dessous de celui de la République Tchèque.

Le Luxembourg est 3e sur la liste de l’ECDC, mais reste loin derrière avec 760,4 cas diagnostiqués par 100.000 habitants en 14 jours. Viennent ensuite la Slovénie (732,8) et les Pays-Bas (694,1).

Plus de morts en République Tchèque

La République Tchèque reste cependant le pays européen où l’épidémie fait le plus grand nombre de morts par rapport à sa population. En deux semaines, le Covid-19 y a causé 12,3 décès par 100.000 habitants. Avec un chiffre de 5,8, c’est la Belgique qui a le second taux de mortalité le plus élevé d’Europe.

L’ECDC collecte des données concernant les 27 pays de l’Union européenne ainsi que d’autres pays membres de l’Espace économique européen (EEE), à savoir la Norvège, l’Islande, le Liechtenstein et le Royaume-Uni.

L’ECDC souligne sur son site que les comparaisons entre les pays sont difficiles, en partie parce qu’ils déploient tous des stratégies de test différentes. « La stratégie de test est en effet décisive », explique Steven Van Gucht, porte-parole interfédéral. « Mais je crains qu’il y ait plus en Belgique que juste un nombre élevé de tests ».

« Pas agréable d’être le premier pays touché »

« En Belgique, nous testons beaucoup mais nous avons quand même encore un pourcentage élevé de tests positifs. Ce n’est qu’en République Tchèque et aux Pays-Bas que ces pourcentages sont plus élevés. Toutefois, en République Tchèque ils en testent deux fois moins, aux Pays-Bas un tiers ou un quart en moins. Nous avons une circulation élevée, certainement l’une des plus élevée d’Europe », déclare M. Van Gucht.

Le taux de mortalité est également clairement parmi les plus élevés d’Europe. « En République Tchèque, il y en a deux fois plus. Cela montre que la République Tchèque a été gravement touchée. Le nombre plus élevé de décès là-bas peut être dû au système de santé qui est soumis à plus de pression. Une fois débordé, il en résulte plus de morts ».

« J’ai toujours dit que ce n’était pas agréable d’être le premier pays touché », conclut Steven Van Gucht. « Après ce qui est arrivé à l’Italie au printemps, le sentiment d’urgence s’est accru dans d’autres pays. Mais si vous êtes le premier et que vous tardez un peu, cela aura des conséquences néfastes. J’avais espéré que nous ne le serions pas mais nous faisons clairement partie du groupe de tête ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous