Centre de crise: «L’égoïsme est l’allié du virus»

Centre de crise: «L’égoïsme est l’allié du virus»
Capture d’écran

Le Centre de crise a fait le point ce mercredi matin : tous les indicateurs sont à la hausse. « Le virus est comme un poisson dans l’eau », a prévenu Steven Van Gucht.

« On pourrait penser qu’il est clair pour tout le monde que la situation est dramatique. Et pourtant certains mettent en doute la gravité de la situation ou la prennent à la légère et ignorent les mesures sanitaires, des personnes qui privilégient leur individualisme avant la santé publique. Nous avons un message pour eux : l’égoïsme est l’allié du virus » a déclaré Antoine Iseux, porte-parole interfédéral.

« Cet égoïsme conduira à des situations encore plus chaotiques que celles que nous nous apprêtons à vivre aujourd’hui. La solidarité et la responsabilité sont les seules réponses correctes à la situation. »

Cent quatre nouveaux décès attribués au coronavirus ont été enregistrés le lundi 26 octobre, en pleine deuxième vague de la pandémie. La dernière fois que la barre des 100 morts a été dépassée remonte à fin avril, ressort-il mercredi matin du tableau de bord de l’Institut de santé publique Sciensano. On avait enregistré 107 décès le 29 avril.

Depuis le début de la crise sanitaire, plus de 11.000 personnes ont perdu la vie, en Belgique, des suites du Covid-19.

Sur le même sujet
PolitiqueBelgique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous