Accueil Belgique Politique

Mesures anti-coronavirus: Alexander De Croo discute avec les ministres-présidents des régions

Le Premier ministre Alexander De Croo souhaite « des règles claires et sans équivoque » pour l’ensemble de la Belgique

Temps de lecture: 2 min

À la suite des mesures prises par la Région flamande, le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) a annoncé mardi soir qu’il invitait les ministres-présidents des entités fédérées ce mercredi pour une consultation. « Nos citoyens et entreprises ont tout intérêt à ce que les règles soient claires et sans équivoque pour l’ensemble du pays », a-t-il souligné sur Twitter.

Alexander De Croo discute avec les ministres-présidents des trois Régions (Jan Jambon, Elio Di Rupo, Rudi Vervoort) et des Communautés (Pierre-Yves Jeholet, Oliver Paasch) depuis 12h30 en vidéoconférence.

Le gouvernement flamand a donné une conférence de presse ce mardi soir afin de renforcer les mesures en Flandre dans la lutte contre le coronavirus, comme l’ont fait la Wallonie et Bruxelles ces derniers jours. Le fait de ne faire entrer ces décisions flamandes en vigueur que vendredi à 18h00 suscite la controverse.

« Soit c’est trop tard, soit c’est trop tôt. Il y a toujours quelque chose », a réagi Jan Jambon.

De son côté, le gouvernement wallon demande un renforcement urgent des mesures contre le coronavirus. Il plaidera en ce sens auprès des autres régions et du Premier ministre. « J’insisterai au comité de concertation pour qu’on aille le plus loin possible ces prochains jours dans le sens d’un confinement élargi » a déclaré Elio Di Rupo au parlement wallon ce mercredi matin.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 28 octobre 2020, 16:29

    Si au moins les hôpitaux disposaient de renforts en urgence et si les cas contacts asymptomatiques étaient testés et si les infirmières testées positives n'étaient pas obligées de continuer à travailler. C'est pourtant pas trop demander en 2020.

  • Posté par DE GRAEVE LILIANE, mercredi 28 octobre 2020, 15:46

    Conséquence de leur mesures: des dégâts sanitaires collatéraux énormes et désastreux, 100 décès supplémentaires par jour en cas de confinement, baisse de diagnostiques de toutes détections, mammographies, cancer non détectés, 10000 décès supplémentaires à cause de retard de diagnostiques. Ceux qui sortent sont moins malades que ceux qui sont confinés, voir les rapports de tous les pays, comparez la Suède, les Pays-bas avec l' Argentine qui confine, qui masque à long terme on constate une nette aggravation, sans compter la mort économique irrémédiable, et ces ont les gens qui paieront ces mesures qui tuent ! Le gouvernement ne présente pas d'étude sérieuse, il a créé une pandémie de tests PCR et pas de malades, il a supprimé des lits pour pouvoir dire que les hôpitaux sont saturés, il n'y a pas plus de malades que les autres années mais des gens qui ne seront pas soignés par leur faute, il ne faut pas laisser faire cela !

  • Posté par Wafellman Fabienne, mercredi 28 octobre 2020, 15:26

    Ce ne serait pas mal d'avoir des mesures pour l'ensemble de notre pays confetti représentant 0,02% de la superficie mondiale avec ses 30.528 km². De plus, cela ferait plaisir à la population de savoir à quoi s'en tenir une fois pour toute.

  • Posté par MORAN JOSE, mercredi 28 octobre 2020, 14:17

    Qu'il se dépêche de mettre au pas Jambon! La Belgique ressemble à une diligence conduite par un cocher (Decroo) tirée par trois chevaux (les 3 régions) qui veulent tous aller dans une autre direction!! Sincèrement je me demande ou nous sommes en train d'aller et ça commence à réellement m'inquiéter!!!

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs