Alexander De Croo: la crise du covid est «un marathon qui durera encore au moins jusqu’à l’été prochain»

Alexander De Croo: la crise du covid est «un marathon qui durera encore au moins jusqu’à l’été prochain»
Belga

Le Premier ministre Alexander De Croo a qualifié mercredi soir la crise du coronavirus de «marathon qui durera encore au moins jusqu’à l’été prochain» durant l’événement virtuel «Informele Top van Vlaanderen». «Les cinq premiers kilomètres, nous les avons parcourus au sprint et nous sommes dans le rouge», a-t-il illustré.

Ce «Sommet informel de la Flandre» réunit chaque année des centaines de décideurs du monde des affaires et des milieux politiques, culturels et universitaires. En raison de la crise sanitaire, la douzième édition a eu lieu en version virtuelle depuis le Oude Vismijn à Gand. Cette année, l’orateur principal était Ban Ki-moon, mais le sommet a également pu compter sur la participation de Paul Stoffels, président du groupe pharmaceutique Johnson &Johnson, et de la gynécologue et professeur belge Marleen Temmerman.

Un vaccin dans les trois à six mois ?

Sans surprise, la période difficile actuelle a notamment été abordée. Le Premier ministre De Croo a comparé la pandémie à un marathon qui durera certainement jusqu’à l’été prochain. «Nous avons parcouru les cinq premiers kilomètres du marathon au sprint et maintenant nous sommes dans le rouge. Nous parviendrons à faire baisser les chiffres mais nous devrons ensuite les maintenir à un niveau durable pendant une longue période. Les experts travaillent actuellement sur la manière de procéder.»

Selon Paul Stoffels, président du groupe pharmaceutique Johnson &Johnson, il devrait y avoir un vaccin contre le virus dans les trois à six mois. Le Premier ministre estime qu’il est important que nous fassions alors preuve de solidarité, y compris entre les différents pays. «Personne ne sera en sécurité tant que tout le monde ne sera pas en sécurité», a-t-il lancé. «Si les habitants des pays voisins ne sont pas encore en sécurité parce qu’ils n’ont pas de vaccin, il ne sert à rien d’être égoïste en tant que pays, cela ne fonctionne pas.»

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous