Ligue des champions: le Barça remporte le choc à la Juventus, triplé de Rashford avec Manchester United (vidéos)

Il n’y avait pas que le match du FC Bruges ce mercredi soir à partir de 21h. Retour sur les autres rencontres de la soirée en Ligue des champions.

Groupe G

Juventus – FC Barcelone (0-2)

C’était le choc entre les deux leaders du groupe. Si Lionel Messi était présent sur la pelouse, ce n’était pas le cas de Cristiano Ronaldo, le Portugais étant toujours positif au coronavirus et donc en quarantaine. Quant au Belge Koni De Winter (18 ans), il est resté sur le banc chez les visités.

Il n’a fallu attendre que 14 minutes avant de voir le premier but. C’est Dembélé qui a permis à un Barça dominateur et revigoré de prendre rapidement les devants. Douze minutes après le tir de Griezmann repoussé par le poteau, Dembélé a conclu chanceusement une action construite de haut vol, son envoi étant dévié par Chiesa avant de faire mouche (la vidéo du but en cliquant ici).

Lancé par Cuadrado dans le dos de la défense adverse, Morata s’arrachait pour égaliser dans la foulée, mais une position hors-jeu était sifflée tardivement. L’attaquant n’était pas verni car à la demi-heure de jeu, Dybala lui adressait un centre millimétré qui lui permettait à nouveau de trouver le chemin des filets, mais ce goal était à nouveau annulé pour un hors-jeu. Situation identique à la 55e avec un troisième but annulé pour Morata ! Quant à Demiral, il a été exclu par la suite (deux cartes jaunes)

C’est sur un penalty à la 90e minute de jeu, provoqué par Fati pour une faute de Bernardesch, que Messi a planté la dernière rose de la rencontre, assurant le succès du Barça qui passe seul en tête avec trois longueurs d’avance sur « la Vieille Dame ».

Ferencvaros – Dynamo Kiev (2-2)

L’objectif des deux équipes était similaire : empocher ses premiers points dans cette phase de groupes.

Tsigankov a fait 0-1 à la 28e sur penalty. Puis De Pena a fait le break à la 41e.

Mais Chol Nguen a réduit la marque à la 59e, rendant la fin de match à suspense.

Enfin, Boli a égalisé dans les arrêts de jeu alors que les visiteurs avaient été réduits à dix (exclusion de Sydorchuk).

Groupe E

Séville – Rennes (1-0)

Après avoir concédé un partage lors de la première journée, ces deux équipes étaient en quête d’un premier succès, comme Chelsea en début de soirée à Krasnodar (0-4).

Doku était titulaire chez les visiteurs qui ont encaissé un but de De Jong à la 55e. C’était l’unique goal de la soirée en Espagne. Bref, si Chelsea et Séville ont quatre points, Rennes et Krasnodar restent bloqués avec une unité.

Groupe F

Dortmund – Zenit (2-0)

Battu par le FC Bruges lors de la première soirée de compétition, le Zenit se voulait revanchard au Borussia, surpris par la Lazio d’entrée de jeu. Si Meunier et Witsel étaient titulaires chez les visités, Thorgan Hazard débutait sur le banc et entrait au jeu à la 67e.

Onze minutes plus tard, Sancho ouvrait la marque en faveur des visités sur penalty. En toute fin de match, Haaland a fait le break. C’est le premier succès européen du Borussia qui revient à une longueur des leaders brugeois et romains (le FC Bruges et la Lazio ont fait 1-1).

Groupe H

Manchester United – Leipzig (5-0)

Comme dans le groupe G, c’était le choc des leaders, sous pression après le succès du PSG à Basaksehir (0-2) en début de soirée. Greenwood a lancé les visités vers la victoire dès la 21e minute de jeu en ouvrant la marque (la vidéo du but en cliquant ici).

En trois minutes, Rashford annihilait tout suspense en plantant un doublé (des buts à la 76e puis à la 78e). Martial (sur penalty) puis Rashford, encore lui, ont ensuite fait 4-0 puis 5-0.

Voilà donc les Red Devils seuls en tête (six points) alors que le PSG et Leipzig suivent avec trois longueurs de retard.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous