Simon Mignolet après le match nul du FC Bruges face à la Lazio en Ligue des champions (1-1): «On aurait dû marquer deux ou trois fois»

Simon Mignolet après le match nul du FC Bruges face à la Lazio en Ligue des champions (1-1): «On aurait dû marquer deux ou trois fois»
Photo News

Interrogé au micro d’RTL Sport après le partage du FC Bruges face à la Lazio en Ligue des champions, Simon Mignolet s’est montré satisfait du résultat, tout en regrettant les occasions gâchées. « Nous avons encaissé tôt, mais nous avons très bien joué. En deuxième mi-temps, on était la meilleure équipe et on aurait dû marquer deux ou trois fois. 4 points sur 6, je crois que ce n’est pas mal. La bonne nouvelle est que le Zénith n’a pas encore d’unités. Pour la troisième place, c’est déjà bien parti », a conclu le gardien du FC Bruges.

Même son de cloche du côté de Clinton Mata : « Le match nul est un résultat correct, car ils ont aussi eu des occasions. Ce qui a fait tache de notre côté, c’est la finition. Ça se paye cash dans ce genre de matchs. Mais on est content. On prend un point face à une très belle équipe, on savait que ce serait costaud en face, notamment en défense ». Le défenseur brugeois a ensuite conclu en insistant sur la bonne mentalité de son équipe, ainsi que sur la situation dans le groupe F : « Tous les détails comptent dans ce genre de match, et aujourd’hui, on a fait preuve d’un bel esprit d’équipe. On s’est tous battu les uns pour les autres. C’est une bonne nouvelle pour nous que le Zenit n’ait pas encore pris de points, mais on ne se concentre que sur nous-mêmes. »

Buteur ce mercredi, Hans Vanaken a estimé que la rencontre aurait pu basculer pour les deux équipes. « On est habités de sentiments mitigés parce qu’on est conscient qu’on aurait pu remporter un succès qui nous aurait mis dans une situation bien meilleure au général. On a manqué d’efficacité, surtout après le repos, mais aussi un peu de chance sur cette phase où Dennis bute sur Reina, par exemple. Au départ, on a cherché un peu trop longtemps les solutions pour contourner et piéger la bonne organisation générale de la Lazio. Ils ont ouvert le score et heureusement qu’on a pu égaliser avant le repos grâce à l’appui du VAR. Je pense qu’on aurait pu l’emporter 2-1 mais qu’à un moment donné, on a frôlé le 1-2 en contre, ce qui nous aurait donné davantage de regrets encore », a commenté le double Soulier d’Or.

Enfin, Ruud Vormer a lui regretté les occasions manquées : « Je ne peux pas vraiment affirmer que je suis heureux ce soir parce que je suis persuadé qu’on aurait mérité mieux, ce qui ne fait qu’augmenter nos regrets. Physiquement, on a pris le dessus après le repos sur cette équipe qui était fort décimée. Après, on a une nouvelle fois manqué d’efficacité, c’est vrai mais qui peut se targuer de se créer 5 ou 6 occasions très franches face à une équipe italienne. Ce n’est pas rien ! Il ne faut pas toujours nous en demander plus : 4 sur §, c’est un bon début ? Maintenant, on va accueillir Dortmund, qui s’est imposé 2-0. Ce sera sans doute un bon match, ouvert. Pourquoi ne pourrions-nous pas le gagner ? »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous