Coronavirus: de nouvelles manifestations violentes en Italie

Coronavirus: de nouvelles manifestations violentes en Italie
Photo News

Plusieurs villes italiennes ont à nouveau été le théâtre de manifestations parfois violentes contre les restrictions imposées dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Quelque 500 personnes issues pour la plupart des rangs de l’extrême-droite sont ainsi descendues dans les rues de Vérone où elles ont lancé divers projectiles avant que la police ne fasse usage de gaz lacrymogènes, selon l’agence de presse Ansa.

Un employé d’une télévision a été blessé, quant à lui, lors d’une manifestation de cafetiers qui a dégénéré à Palerme en Sicile.

L’Italie est le théâtre depuis le week-end dernier de manifestations contre le gouvernement qui dénonce les agissements des néo-fascistes et de jeunes délinquants juvéniles.

Les autorités italiennes ont en effet pris une série de mesures pour contrer la propagation de la maladie. Les cafés et les restaurants doivent ainsi fermer à partir de 18h00. Les cinémas et les théâtres sont eux fermés depuis lundi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous