Accueil Économie

Philippe Donnay: «Un effort de 8 milliards requis d’ici à 2018»

A politique inchangée, l’objectif d’équilibre structurel ne sera pas atteint en 2018, confirme le Commissaire au Plan. Le contrôle budgétaire n’est qu’un amuse-bouche par rapport aux efforts nécessaires.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Au début de la semaine passée, le Bureau du Plan transmettait au gouvernement fédéral ses Prévisions 2016-2021, qui indiquaient que le déficit public se réduirait bien mois vite qu’espéré. Des quelques informations qui avaient fuité, on avait déduit qu’un effort budgétaire supplémentaire de 7,2 milliards était requis pour atteindre l’équilibre structurel en 2018 (nos éditions du 24 mars). Ce jeudi, le document a été rendu public ; le Commissaire au Plan, Philippe Donnay nous a accordé un entretien, dans lequel il corrige notre estimation : l’ajustement requis est de 8 milliards pour la Belgique dans son ensemble.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs