Accueil Société

La Belgique active la phase 2B: 800 lits supplémentaires à créer en urgence dans les hôpitaux

Le comité « Hospital & Transport Surge Capacity », chargé de la régulation des hospitalisations, vient de transmettre de nouvelles directives aux hôpitaux. Ils doivent créer 500 lits de soins intensifs supplémentaires et 300 lits intermédiaires. C’est la phase 2B. A implémenter pour ce lundi.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 5 min

Ouverture de 500 lits de soins intensifs supplémentaires, création de 300 lits à haut débit d’oxygène… La centaine d’hôpitaux de soins généraux et universitaires du pays vient de recevoir de nouvelles directives pour faire face à la montée hallucinante des courbes du covid.

C’est le comité « Hospital & Transport Surge Capacity » (HTSC) composé de représentants de toutes les autorités, du ministère de la Défense, des Fédérations hospitalières et d’experts qui vient d’édicter ces nouvelles mesures de régulation rendues « nécessaires par l’évolution épidémiologique exponentielle et de la charge pesant sur le secteur hospitalier ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Coppens Jean-pierre , jeudi 29 octobre 2020, 18:02

    Bien difficile de s’y retrouver dans tous ces chiffres ! En revanche, certains hôpitaux ont déjà dû ouvrir des lits de soins intensifs aux dépends de salles de réveil dans les blocs chirurgicaux. Se préparer à devoir faire des choix éthiques est beaucoup plus clair. Il n’y aura pas d’autres possibilités si les soins intensifs sont saturés.

  • Posté par Bricourt Noela, jeudi 29 octobre 2020, 16:07

    Maintenant ce sont les hôpitaux qui dirigent le pays. Incroyable. Mais c'est face à un pouvoir très faible à peine éclos qui tente de se faire entendre . La panique est mauvaise conseillère. Pourquoi pas de renforts pour les soignants?

  • Posté par Staquet Jean-marie, jeudi 29 octobre 2020, 21:05

    Eric Raspe, qu’au moins ceci amène certains qui contestent le fait qu’on vivait sur le fil du rasoir à se rappeler une petite chose: qui a voulu instaurer des numerus clausus et... ne veut toujours pas entendre parler d’une levée de ceux-ci?

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 29 octobre 2020, 18:44

    A moins d'avoir une baguette magique pour transformer un plombier en infirmier ou en médecin, je ne vois pas comment faire. C'est bête hein, la pensée magique, cela ne marche pas. Essayez plutôt la science.

  • Posté par Hawkins Danielle, jeudi 29 octobre 2020, 14:17

    Un tout grand merci à tous/ceux celles qui pleurnichent contre un confinement, de la part de tous ceux/celles qui voient leurs interventions chirurgicales repoussées à une date ultérieure! Et n'oubliez surtout pas d'applaudir, une fois le confinement ré-instauré, le personnel médical sur lequel vous crachez depuis des semaines!

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs