Accueil Opinions

Qu’as-tu appris à l’école, mon fils?

La chronique de Vincent Engel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 11 min

La «Querelle des mauvais maîtres», à l’heure de la défaite française de 1940, rend responsables de ce désastre ces intellectuels français, fruits de l’instruction laïque et obligatoire mise en place par la Troisième République. Ces «mauvais maîtres» sont ceux qui ont reçu l’instruction sans bénéficier de l’indispensable éducation – ce «quelque chose» d’inaccessible à ceux qui ne sont pas nés dans les bons milieux où l’éducation se transmet et se polit de génération en génération. Un débat dépassé? Pas vraiment…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs