Accueil Monde France

Attaque terroriste à Nice: la France endeuillée, Macron appelle à l’unité

« Nous devons nous unir et ne rien céder à l’esprit de division », a enjoint le président français après l’attaque au couteau qui a tué trois personnes.

Temps de lecture: 3 min

Trois personnes ont été tuées, dont au moins une égorgée, et plusieurs blessées jeudi matin à Nice lors d’une attaque au couteau dont l’auteur a été interpellé par la police.

L’agresseur, qui a dit s’appeler « Brahim » et être âgé de « 25 ans » serait en réalité un Tunisien de 21 ans arrivé en France début octobre après être passé par l’île italienne de Lampedusa, selon une source proche du dossier relayée par l’AFP. Le parquet national antiterroriste a ouvert une enquête pour « assassinat et tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

« Notre pays a été frappé par une attaque terroriste islamiste, a déclaré Emmanuel Macron depuis Nice. Très clairement, c’est la France qui a été attaquée. » « En France il n’y a qu’une communauté, a poursuivi le chef de l’Etat. Nous devons nous unir et ne rien céder à l’esprit de division. »

Le Premier ministre Jean Castex avait préalablement annoncé de nouvelles mesures pour endiguer la menace. Le plan vigipirate est ainsi porté au niveau « urgence attentat » sur l’ensemble du territoire national.

La Turquie condamne

Alors que les tensions sont très vives entre Paris et Ankara, la Turquie a condamné « fermement » l’attaque « sauvage » de Nice.

« Mes plus sincères condoléances aux familles des victimes de l’attentat de Nice, a de son côté tweeté Alexander De Croo. Notre pays condamne avec la plus grande fermeté toute forme de terrorisme et de violences extrémistes. Nous sommes encore plus déterminés à protéger nos valeurs et nos libertés. »

Un vigile du consulat français poignardé en Arabie Saoudite

Dans la foulée de l’attaque de Nice, un Afghan en tenue traditionnelle armé d’un couteau de 30 centimètres et considéré comme menaçant, a été interpellé à Lyon. L’homme « semblait prêt à passer à l’acte », a indiqué à l’AFP Pierre Oliver, le maire du 2e arrondissement de la ville.

En Arabie Saoudite, un individu a été arrêté après avoir blessé avec un couteau un vigile du consulat français à Jeddah. « L’assaillant a été appréhendé par les forces de l’ordre saoudiennes immédiatement après l’attaque, a écrit l’ambassade française dans un communiqué. Nous appelons nos compatriotes en Arabie saoudite à faire preuve d’une vigilance maximale. »

Toujours jeudi matin, un homme de 33 ans, qui menaçait des passants dans la rue à Avignon avec un pistolet, a été abattu par les forces de police. Les autorités locales ont toutefois fini par écarter la piste islamiste.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par swinge olivier, jeudi 29 octobre 2020, 20:37

    Dans le mouton, tout est con ! Les Islamistes l'ont compris.

  • Posté par de Krahe Jean-Luc, jeudi 29 octobre 2020, 19:32

    J'attends avec impatience la réaction des musulmans modérés. Ils doivent vraiment prendre la parole, maintenant.

  • Posté par Christian Radoux, vendredi 30 octobre 2020, 0:49

    Le coran alternatif ? Cela ferait un nouveau titre rigolo pour Charlie Hebdo ou Le Canard enchaîné. N..B. La majuscule C est omise à dessein et non par distraction.

  • Posté par swinge olivier, jeudi 29 octobre 2020, 20:38

    des "musulmans modérés" ? c'est comme des "nazis modérés" ?

  • Posté par gian-carlo marchettini, jeudi 29 octobre 2020, 18:48

    Dieu, délivre nous des religions.

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs