Accueil Opinions Cartes blanches

L’appel des scientifiques pour un confinement « équilibré et proportionné»

Un consortium belge de scientifiques en appelle aux politiques et aux citoyens pour l’adoption d’un ensemble de mesures de confinement équilibré et proportionné qui s’impose directement à l’échelle nationale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Carte blanche - « One Belgium, one health : appel à des mesures rapides, fortes et proportionnées contre un naufrage annoncé »

Huit mois d’énergie déployée pour analyser, dépister et lutter contre la pandémie de la Covid-19. Nous avons associé nos forces. Nous avons fait appel à la complémentarité de nos spécialités. Il n’existe pas qu’un expert pour lutter contre un virus pandémique. Il existe un réseau de scientifiques qui se sont unis, ont cogité et ont développé des solutions innovantes, des solutions pragmatiques, des solutions visant un seul et même objectif : atténuer les effets de la Covid-19 sur notre population. Des tests diagnostiques aux modèles mathématiques, un ensemble d’outils ont été développés pour aider nos décideurs à prendre les mesures les plus appropriées pour amoindrir les effets de la crise sanitaire et sociétale qui ébranle l’année 2020 dans le monde entier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

41 Commentaires

  • Posté par Medina Lockhart Marcos, vendredi 30 octobre 2020, 11:13

    Pour rassurer la population, il faut surtout lui garantir qu'on va un jour retrouver un etat de droit ... Or on est loin du compte depuis 7 mois, tres loin. Et le programme gouvernemental qui a prevu d'engager 1600 policiers au lieu de 1600 infirmieres n'est pas un bon signal, parmi tant d'autres ... Pour rassurer la population, il faudrait aussi lui prouver qu'un resserrement des mesures serve vraiment a quelque chose ... Or le confinement du printemps nous a place champions du monde des morts covid. Vu l'incurie du gouvernement a mettre en place les tests, une solution de tracage, et surtout a controler voire fermer les frontieres (comme lesChinois l'ont fait dans la province de Wuhan), quelle confiance peut-on avoir dans cette solution ? Last but not least, qu'on fasse un bilan honnete des avantages et inconvenients des mesures Covid, qui elles aussi provoquent des morts, et peut-etre bien plus encore. Pourquoi personne ne fait honnetement ce travail d'analyse de risques, en toute transparence ? Meme pas ce groupe de scientifiques qui appelle au confinement sans reserve ...

  • Posté par NICODEME CLAUDE, vendredi 30 octobre 2020, 11:47

    Vous mettez le doigt sur bien des questions que je me pose également. Mais vous en donner directement les réponses j'imagine sur base de ce que vous avez lu. Mais quel que soit le sujet (confinement, masque, fermeture des frontières, couvre-feu,...), vous trouverez autant d'articles qui vont dans un sens que d'autres qui sont diamétralement opposés. Les réponses sont donc compliquées. Prenons le confinement. Vous dites qu'il nous a placés en champion des décès. Et de prime abord, je serais de votre avis vu la corrélation forte entre les pays avec un confinement "dur" et leur nombre de morts par habitants (Belgique, France, Espagne, Italie,...). Ca c'est heureusement factuel et donc constatables par tout un chacun. Mais vous ne pourrez jamais prouver qu'il y aurait eu moins ou plus de morts si on n'avait pas confiné. Le Pr. Raoult avait donné +/- une explication en regardant les anti-corps des gens ayant été confinés par rapport à ceux (dans la même région) qui, pour leur métier, étaient sortis (livreurs, ...): il y avait plus d'anticorps chez les confinés que les non-confinés. Fort bien, mais même là, les gens qui sortaient ont peut-être été moins atteints car justement les autres étaient enfermés. Donc je pense que, MALHEUREUSEMENT, il sera très difficiles de tirer des conclusions nettes et irréfutables. De plus, l'heure n'est pas à faire des analyses. Et même si le programme gouvernemental engageait 1600 infirmiers/ières plutôt que 1600 policiers, ce n'est pas demain qu'ils seraient opérationnels. Or c'est aujourd'hui que nous en avons besoin.

  • Posté par MAKA ZOE, vendredi 30 octobre 2020, 11:03

    Fermer les secteurs de l'Horeca et le secteur culturel ou les autres commerces ne sauveront plus les vies. Ce qui sauvera les vies c'est de créer des lits d'hôpitaux. Le job des gouvernements aujourd'hui, c'est de créer 500 lits par jour tous les jours, et sans doute pendant 3 semaines. Il faut arrêter de courir après le vent et s'activer sur le front. Créer des lits, soulager les soignants, aider les hôpitaux, les généralistes. Il n'y a pas assez de ministres pour ça ????

  • Posté par R R, vendredi 30 octobre 2020, 11:54

    Superbe idée 500 lits par jours... sur papier... et quid du personnel soignant... Où allez-vous les trouver ?

  • Posté par RC Peeters, vendredi 30 octobre 2020, 8:55

    Ne faut-il pas différencier la grippe saisonnière du COVID19 : Roche: test pour détecter et différencier le Covid-19 de la grippe, le géant des médicaments et outils de diagnostic Roche a décroché aux Etats-Unis un feu vert d'urgence pour le dépistage et la différenciation des infections au Sars-Cov-2 et au virus de l'influenza de type A et/ou B, à partir d'un frotti nasal ou nasopharyngé unique. De plus les tests PCR sont très souvent trop sensible et résulte en FAUX positifs. https://www.bilan.ch/entreprises/roche-test-pour-detecter-et-differencier-le-covid-19-de-la-grippe

Plus de commentaires

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs