Accueil

Pourquoi Hedi Slimane quitte Yves Saint Laurent (et pourquoi ce n’est pas grave)

Le créateur français de 47 ans lâche son poste de directeur de la création et de l'image au terme d'une mission de quatre ans.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

A peine plus long que Raf Simons chez Dior, le passage d’Hedi Slimane chez Yves Saint Laurent n’aura pourtant pas marqué les esprits avec la même amplitude. Quoi qu’en dise François-Henri Pinault. Le patron de Kering – groupe de luxe qui possède aussi Gucci, Balenciaga, Boucheron ou Puma –, a affirmé que ce qui a été accompli « ces quatre dernières années restera comme un chapitre unique dans l’histoire de la Maison ».

S’il est vrai que, depuis sa nomination en mars 2012, Hedi Slimane a opéré un repositionnement complet de la marque, donnant un nouveau souffle à l’une des plus grandes griffes françaises, il a surtout, contrairement au styliste flamand, imposé son propre style, puissant, grunge, fait de slims noirs, de micro-robes à paillettes, d’yeux cernés et de bouches rouge sang.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs