Accueil Sports Football Football belge Standard

Face à Benfica, Zinho Vanheusden a été le Rouche le plus dangereux

L’Europa League rime avec frustration pour Zinho Vanheusden. Que vaut le sentiment d’avoir réalisé un bon match sans grande erreur quand votre équipe boit une nouvelle fois la tasse sur le terrain du grand favori de la poule ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Quand au bout d’un quart d’heure de match, les statistiques de possession du ballon indiquaient 75 % en faveur du Benfica contre 25 % au Standard, il ne fallait pas être un grand clerc pour comprendre que le poids du match reposait sur l’arrière-garde liégeoise. Et ce n’est pas faire injure à Collins Fai, Nicolas Gavory, Merveille Bokadi ou Noë Dussenne que le regard des observateurs se porte principalement, dans ce contexte, sur le gardien Arnaud Bodart et sur le capitaine Zinho Vanheusden, les symboles de la nouvelle génération des Rouches.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Senterre Francoise, vendredi 30 octobre 2020, 8:03

    Ce Van Heusden se montre beaucoup, mais il ne rapporte jamais grand chose. Très limité techniquement, très agressif voire brutal (mérite 2 cartes jaunes par match) et pas très intelligent. Ce joueur est surcoté. Et pourtant, je suis supporter du Standard.

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs