Stéphane Pauwels condamné à trente mois de prison avec sursis

Stéphane Pauwels condamné à trente mois de prison avec sursis
Belga

Le tribunal correctionnel du Hainaut, division de Charleroi, a rendu son jugement vendredi dans le cadre de l’affaire Hakimi-Pauwels, concernant des vols avec violence et des trafics de produits stupéfiants. Le chef de bande, Farid Hakimi, écope de 14 ans de prison alors qu’il a été acquitté pour plus de la moitié des faits qui lui étaient reprochés. Celui qui est aussi considéré comme le chef d’une association criminelle, dans le cadre des vols et d’un trafic de stupéfiants, est sous bracelet électronique. Le ministère public a requis son arrestation immédiate.

Me Discepoli, son avocat, s’y est opposé arguant qu’il ne s’était pas soustrait à ses responsabilités depuis qu’il a quitté la prison.

Plusieurs choses sont à retenir dans le cadre de ce procès. Le tribunal a prononcé des peines lourdes (comprises entre 6 mois et 9 ans de prison) et de nombreux acquittements mais a surtout prononcé l’irrecevabilité des poursuites lancées contre Marwane Hammouda, victime d’un chantage mené par le chef d’enquête, par ailleurs tombé amoureux de la compagne du détenu.

La culpabilité de l’ancien animateur de RTL TVI Stéphane Pauwels, pour le vol avec violence commis en mars 2017 chez l’ancien compagnon de Vanessa Colassin à Lasne et pour détention de cocaïne, a aussi été prononcée. Le Mouscronnois écope d’une peine de 30 mois de prison, assortie d’un sursis de cinq ans. Il est acquitté pour la tentative d’entrave à l’instruction et pour l’appartenance à une association criminelle.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous