Coronavirus: pic d’affluence dans les supermarchés ce vendredi

Il y a davantage de monde ce vendredi dans les supermarchés, alors qu’un nouveau tour de vis est attendu dans la lutte contre le coronavirus, ressort-il d’un tour d’horizon du secteur. Acheter de grandes quantités de manière préventive n’est nullement nécessaire, l’approvisionnement étant suffisant.

On se souvient tous des files devant les grands magasins, en mars, de Belges désireux de refaire leurs stocks qui de papier toilette qui de denrées non périssables (pâtes, farine…).

Cette fois, le phénomène est d’une moindre ampleur. La fédération du commerce Comeos fait état de ventes en hausse de 20 % dans les magasins. Mais avant le confinement de mars, « c’était 100 % de plus, un véritable doublement des ventes. »

Il faut dire aussi que nous sommes à la veille des vacances de Toussaint et que les ventes sont en hausse dans les zones frontalières avec la France, où un nouveau confinement a déjà été annoncé.

Les magasins sont prêts et les stocks sont à niveau, assure-t-on encore chez Comeos. Il peut arriver en certains endroits que des gens fassent la file à l’entrée des magasins mais cela est aussi dû aux mesures plus strictes. Un client par 10 mètres carrés est en effet autorisé.

Du côté de l’enseigne Delhaize, on confirme l’affluence. « Nous constatons un pic, c’est la forte affluence, beaucoup plus forte qu’un vendredi normal », explique un porte-parole de l’enseigne au lion.

Une affluence qui n’est pas nécessaire, insiste-t-on. Le porte-parole de Delhaize appelle les gens à ne pas faire les hamsters, par souci de solidarité et parce que les stocks sont suffisants. « Donnez aussi à d’autres l’opportunité de faire leurs achats. »

Selon Delhaize, les ventes de papier WC, conserves, produits surgelés, pâtes, riz, notamment, sont en hausse de 30 à 40 % depuis une quinzaine de jours. Une augmentation qui s’explique entre autres par les mesures de quarantaine, la fermeture de l’horeca et le recours accru au télétravail.

Sur le même sujet
Économie et financesFrance
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous