Un homme arrêté en possession d’une machette à Louvain-la-Neuve

Image prétexte.
Image prétexte. - Photo News.

Un homme a été arrêté ce vendredi en possession d’une machette à la gare de Louvain-la-Neuve, selon nos informations confirmées par le procureur du Roi du Brabant-Wallon, Marc Rézette.

Contrôlé dans le train entre Ottignies et la gare de Louvain-la-Neuve, l’homme ne portait pas de titre de transport. « Comme le veut la procédure, on fait descendre la personne à la gare suivante, où elle est contrôlée par les agents de Sécurail », explique le procureur du Roi. « Aux agents de Sécurail, cette personne a donné des identités qui se sont révélées inexactes. Sécurail a alors fait appel à la police locale. Cette dernière a constaté lors de la fouille de sécurité que la personne portait dans son sac une machette », relate Marc Rézette. Le suspect, finalement identifié comme étant un Marocain de 24 ans, a été arrêté immédiatement.

Cet incident intervient au lendemain d’un attentat commis dans la basilique Notre-Dame de Nice, au cours duquel trois personnes ont perdu la vie. La France est au niveau d’alerte maximal, c’est-à-dire le niveau « alerte attentat ». Trois attaques d’inspiration islamiste ont eu lieu en France en un mois.

« Dans le contexte actuel, cet incident demande des vérifications extrêmement approfondies », commente le procureur du Roi du Brabant-Wallon. Un juge d’instruction a été requis.

Interrogé jeudi suite à l’attentat commis en France, l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (Ocam) expliquait que « jusqu’à présent » l’extrême tension du milieu radical français ne débordait pas chez nous. « C’est resté relativement calme dans les milieux extrémistes djihadistes. Sur les médias sociaux aussi, le nombre de glorifications des attentats dans notre pays semble très limité. »

Sur le même sujet
Arrestation
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous