Accueil Belgique

Avoir vécu un premier confinement peut-il aider à mieux traverser un second?

Le printemps a été un long confinement. Pas sûr toutefois selon les spécialistes que ces semaines à vivre repliés chez soi aient permis de développer une expérience opportunément mobilisable

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 5 min

Les autorités ont décidé ce vendredi d’un reconfinement. Dès lundi, les Belges vont donc retrouver un scénario qu’ils ont commencé à apprivoiser au printemps dernier lorsque la pandémie a dévalé sur l’Europe. Peut-on pour autant parier que cette première expérience leur sera d’une quelconque utilité pour appréhender le confinement annoncé, qu’ils en sont sortis avec des façons de faire, des repères susceptibles de les laisser moins déboussolés alors qu’ils sont appelés à se replier de nouveau chez eux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Cornet Philippe, samedi 31 octobre 2020, 17:43

    C'est pas tant qu'on ne va pas y arriver, c'est plus de l'ordre de mesurer déjà son propre ratatinement, sa perte de repère et de territoire de référence. De fait, c'est pire que de mourir.

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs