Accueil Opinions Chroniques Vous avez de ces mots

Qui a encore peur du sécuritaire?

Sécuriser, sécurisation, sécuritaire… Nous sommes responsables des mots placés sur nos maux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Comme bien d’autres événements marquants, les récents attentats de Bruxelles ont entraîné leur lot de mots et d’expressions ressassés parfois jusqu’au cliché. Certains d’entre eux connaissent, dans le déferlement médiatique, des emplois qui les distinguent significativement des usages antérieurs.

L’adjectif sécuritaire est du nombre. Naguère, ce mot apparaissait exclusivement dans des environnements à connotation négative : cauchemar, dérive, frénésie sécuritaire. Aujourd’hui, on le relève dans des contextes non marqués où il signifie “en rapport avec la sécurité publique” : action, dispositif, situation sécuritaire, etc. Cette évolution n’est pas uniquement sémantique ; elle suggère que nous avons peut-être accepté l’inéluctable : plus de sécurité au prix de moins de liberté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Vous avez de ces mots...

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs