Accueil Société

Coronavirus: un record de nouvelles contaminations enregistré sur une seule journée

Actuellement, 6.438 personnes sont hospitalisées pour cause de covid-19 (+59 % par rapport au vendredi qui précède), dont 1.105 en soins intensifs (+75 %).

Temps de lecture: 2 min

Avec 21.448 contaminations recensées le 27 octobre, la barre des 20.000 infections quotidiennes au coronavirus a été franchie pour la première fois, selon les statistiques de Sciensano publiées samedi.

La Belgique a par ailleurs comptabilisé en moyenne 15.847 nouveaux cas de covid-19 entre le 21 et le 27 octobre inclus, ce qui représente une hausse de 31 % par rapport à la période de calcul précédente (12.084 contaminations). Au total, 412.314 infections ont été dénombrées depuis le début de l’épidémie.

Dans la même période, en moyenne 90 personnes ont succombé par jour au coronavirus en Belgique (soit 53 unités de plus par rapport à la semaine précédente, une hausse de 140 %), portant désormais à 11.452 le nombre de morts attribuées au Sars-CoV-2 depuis le début de la pandémie. Parmi ces décès survenus entre le 21 et le 27 octobre, 67 personnes ont perdu la vie à l’hôpital (+135 %) et 23 en maisons de repos (+158 %).

Les admissions à l’hôpital atteignent une moyenne quotidienne de 636 entre le 24 et le 30 octobre, soit une hausse de 59 %. Actuellement, 6.438 personnes sont hospitalisées pour cause de covid-19 (+59 % par rapport au vendredi qui précède), dont 1.105 en soins intensifs (+75 %).

Entre le 14 et le 20 octobre, 84.588 cas avaient été rapportés. Cela équivalait à une moyenne de 12.084 cas par jour, soit une incidence sur une semaine de 736,0/100.000 habitants. Entre le 21 et le 27 octobre, quelque 110.930 contaminations ont ensuite été comptabilisées, ce qui représente une moyenne de 15.847,1 par jour. L’incidence sur une semaine est ici de 965,2/100.000 habitants.

L’incidence sur deux semaines est, elle, de 1.701,2/100.000 habitants (+186 %).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 1 novembre 2020, 12:29

    Chaque hospitalisation est le résultat d'une succession de contacts, dont le dernier a eu lieu en moyenne 2 semaines auparavant. Entre la décision de nouvelles mesures et ses effets sur les hospitalisations, il y a donc un long décalage, dont la plupart des gens ne semblent pas conscients.

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 1 novembre 2020, 12:16

    Les précautions et mesures anti-covid sont également efficaces contre la propagation de la grippe.

  • Posté par Joris Michel, samedi 31 octobre 2020, 17:44

    Allez, une toute petite bonne nouvelle : la croissance de la moyenne (7 jours) des hospitalisés + soins intensifs ralentit depuis 2-3 jours, mais c'est peut-être parce que les hôpitaux saturent...

  • Posté par Stenuit Fernand, samedi 31 octobre 2020, 13:18

    Avant , à cette époque , il y avait plein de grippe , maintenant on en entend plus parler .Est-ce que l'un n'a pas remplacé l'autre ? une sorte de grippe espagnole ...

  • Posté par Moussiaux Pierre, samedi 31 octobre 2020, 17:58

    En mars-avril, l'épidémie de grippe est terminée. Par contre, demandez-vous ce qui va se passez en hiver quand elle sera là, en plus du Covid si on n'a pas réussi à inverser les tendances actuelles d'ici là.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko